015

Le premier endroit que nous avons découvert dans la région fut :

 Aigues Morte

014

qui est à un carrefour de canaux.

Ce qui donne l’occasion d’y faire de belles promenades au fil de l’eau

001

comme par exemple ICI.  

C’est aussi une cité médiévale à visiter à pied avec notamment le tour des remparts 015qui offrent une vue splendide sur la région entre autres.

Sans oublié L’église Notre-Dame-des-Sablons.

On peut aussi y visiter une expo de fossile et minéraux fort intéressante.http://www.ot-aiguesmortes.fr/images/Pfossiles.jpg(image www.ot-aiguesmortes.fr)

On y admire aussi les flamands roses

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/1938355.jpg(image ville de France)

évoluant dans les salins du midi ou les caves du Listel rosé bien connu.

On peut aussi y faire un safari mais oui et, visiter une manade

manade-17b
 Image de http://www.manade-blanc.fr qui organise entre autres des journées cmaraguaises.

C’est une petite ville que nous avons découvert avec grand plaisirs et ou,

nous somme revenus plusieurs fois dans la semaine attiré comme par un aimant…… 

http://www.actuacity.com/pic/blasons_departements/30.png 

Géographie d’Aigue morte

Par le réseau routier, Aigues-Mortes est située à 35 km environ de Nîmes (Préfecture du Gard) et 30 km de Montpellier (Hérault). À vol d'oiseau : 32,5 km de Nîmes et 26 km de Montpellier.

Le territoire communal est composé d'une partie de la plaine humide et des étangs de Petite Camargue. Il est séparé du golfe du Lion (mer Méditerranée) par la commune du Grau-du-Roi. Aigues-Mortes est cependant reliée à la mer par le canal du Grau-du-Roi.

Ainsi les communes de Saint-Laurent-d'Aigouze et Le Grau-du-Roi sont limitrophes à la commune d'Aigues-Mortes. Ses habitants s'appellent les Aigues-Mortais et Aigues-Mortaises.

Aigues-Mortes est l'une des 79 communes membres du Schéma de cohérence territoriale SCOT du Sud du Gard et fait également partie des 34 communes du Pays ***vidourle*** Camargue.

***Pour connaitre l’origine de ce drole de nom : ICI 

http://www.accamargue.fr/ACimages/ACcamargue59.jpg

image

car on peu aussi y faire des Baptêmes de l'air, ballades aériennes

Quelques infos  :

La tour de Constance, fut érigée en 1242 par Saint Louis sur l’ancien emplacement de la tour Matafère, construite par Charlemagne vers 790, pour abriter la garnison du roi. Les travaux se terminèrent en 1254.

Son diamètre est de 22 mètres, sa hauteur au sommet de la lanterne est de 33 mètres ou 40 mètres selon diverses sources…

L’épaisseur des murs à la base est de 6 mètres.

Au rez-de-chaussée, on trouve la salle des gardes avec son accès protégé par une herse. Au centre de la pièce, une ouverture circulaire permet d’accéder aux sous-sols qui servaient de garde-manger, de réserve de munitions et aussi de cachots. Ce lieu s’appelait les « culs de basse fosse ».

Au premier étage, on accède à la salle des chevaliers. Elle ressemble de par sa structure à la salle des gardes. C’est dans cette salle que furent emprisonnées au XVIIIe siècle des protestantes dont la plus connue fut Marie Durand qui grava sur la margelle du puits le mot « résister ». Ce mot est toujours visible de nos jours. Elle fut emprisonnée à l’âge de 15 ans et libérée 38 ans plus tard, avec des prisonniers politiques (Abraham Mazel, chef camisard).

Entre ces deux salles, un étroit chemin de ronde, fut construit dans l'épaisseur du mur pour surveiller la salle basse.

Vous voulez en savoir plus sur les monuments et tous ce qui concerne

Aigues Mortes : C'est ICI

Vous voulez visitez Aigues Mortes : C'est ICI

Retour à l'accueil